La maison cubique

C'est pas jeune !

La maison cubique est surtout identifiable par son toit à 4 versants, son plan carré et la symétrie parfaite de ses ouvertures. En Gaspésie, ces maisons se font nombreuses sur le bord de la 132, mais également dans les rangs. Tantôt ornées de lucarnes, et très sobres et modestes, elles s’intègrent avec merveille au paysage architectural paspéya.

Le "4 square" ou cubique

Selon le Service d’aide à la restauration patrimoniale,  voici les différents styles architecturaux correspondant au style « four square » ou cubique :

– Toit à 4 versants (faible pente)
– Revêtements variés
– Volume cubique de 2 étages
– Ouvertures symétriques
– Galerie importante

En Gaspésie, le style est populaire et s’attache autant aux résidences huppées que plus modestes. Selon le chercheur Olivier Beaudin dans son Guide architectural de Port-Daniel-Gascons, voici quelques autres caractéristiques de ce style en Gaspésie, en plus de celles mentionnées ci-haut :

  • Toiture à quatre versants, en pavillon
    ou à croupes ;
  • Revêtement des murs en briques, en
    planches à clins ou en amiante ;
  • Peu d’ornementations ;
  • Galeries couvertes ;
  • Lucarnes à croupes ou à pignons
    droits.
Le couvent en 1940.
Le couvent aujourd'hui, requalifié à titre d'hôtel de ville.

Un exemple-type de maison cubique : l’hôtel Poirier

Une publicité pour l'hôtel Poirier, c.1920-1940.
L'hôtel Poirier dans les années 40? Photo de la famille Nadeau.
L'hôtel Poirier aujourd'hui.
L'hôtel Poirier, date inconnue. Source : Musée de la Gaspésie.

L’ancien hôtel Poirier, aujourd’hui reconverti en maison à logements, représente un excellent exemple de maison cubique. Sa volumétrie imposante lui vaut une place de choix dans le noyau villageois de Paspébiac. Jadis ceinturée d’une grande galerie, elle est aujourd’hui  plutôt agrémentée d’une verrière, de lucarnes supplémentaires et d’une entrée secondaire.

Quelques exemples
Sur cette photographie, l'on peut voir, malgré l'asymétrie des ouvertures, un volume carré. La maison est aussi agrémentée d'un appentis.
Une maison cubique typique, avec la présence d'une galerie couverte.
L'une des maisons Robin, une cubique d'influence pittoresque.
Modèle similaire, avec l'ajout d'une galerie fermée à l'avant ornée de fenêtres.
Maison cubique avec une galerie fermée qui fait tout le tour, à la manière d'une petite verrière.
Près de la mer, ce modèle plus modeste a une toiture de tôle en pavillon.
La maison Gérard-D.-Levesque, sur le boulevard qui porte le même nom, est aussi accompagné d'une loggia au second étage. Une galerie ceinture partiellement la propriété.

Quelques variantes

En 1922, cette maison, qui est à vrai dire la première maison de Paspébiac après New Carlisle, présente des caractéristiques de plusieurs styles, dont l'éclectisme victorien, particulièrement en raison de son avant-corps proéminent.
La maison n'a plus son avant-corps en saillie d'antan, mais a gardé l'ensemble de ses caractéristiques architecturales. Cent ans plus tard, elle demeure l'une des belles de Paspébiac!
Maison et commerce de Joe Corbet. Les influences américaines y sont assez marquées.
L'ancien Hôtel Lemarquand, sis au coeur du village.
L'Auberge du Parc avec ses lucarnes à croupes faîtières. Année inconnue. Source : Site historique national de Paspébiac.
L'ancienne banque de la Nouvelle-Écosse, un bâtiment qui existe toujours aujourd'hui.
Le même bâtiment aujourd'hui.
Patrimoine Paspébiac © 2021 Tous droits réservés.