Back to all Post

Voyage de Charles Robin à Paspébiac afin d’y visiter les anciennes pêcheries françaises

Charles Robin arrive à Paspébiac entre 1766 et 1767 pour y établir l’un des premiers postes de pêche sédentaires de la Gaspésie. Il arrivera à bord d’un petit « brick » de 41 tonneaux, le Seaflower.

Patrimoine Paspébiac © 2021 Tous droits réservés.