Back to all Post

Arrivée des Sœurs de la Congrégation Notre-Dame-du-Saint-Rosaire

En 1911, à la demande de Monsieur l’abbé Thomas-Cyprien Duret, curé, trois sœurs de Notre-Dame du Saint-Rosaire se rendent à Paspébiac pour prendre la direction de l’école du village. Il s’agit de Marie de Sainte-Agnès-de-Jésus (Flavie Deschênes), Marie-Auxiliatrice (Attala Caron) et Marie de Saint-Majorique (Bernadette Bouchard). Les deux premières se livrent à l’enseignement, alors que la troisième s’occupe de l’entretien ménager. Arrivées à Paspébiac, elles trouvent le couvent guère attrayant. Les modifications faites à la maison ne sont pas terminées, Monsieur J. E. Lévesque, secrétaire-trésorier les conduit au presbytère où Mlle Desjardins, la ménagère, les reçoit avec cordialité. Monsieur le Curé étant absent, à son retour, fit un accueil court mais assez bienveillant aux nouvelles venues.

Lundi le 4 septembre, cent dix enfants arrivent. Ils ont besoin d’une attention particulière car jusqu’à présent ils n’ont pas été choyés. Les religieuses enseignantes se font toutes à tous et, par des saynètes, des chants et des monologues, elles leur donnent l’occasion de s’exprimer, d’être fiers d’eux et de se sentir à l’aise dans leur milieu de vie.

Le 30 novembre, monsieur le Président dit à sœur Marie de Sainte-Agnès-de-Jésus : «Les parents sont très contents, très contents et ne vous trouvent pas si tannantes qu’ils se l’étaient imaginé. Déjà nous avons constaté beaucoup de changement chez les enfants, c’est ce qu’il nous fallait ici, des Sœurs.»

Patrimoine Paspébiac © 2021 Tous droits réservés.