Back to all Post

Charles Robin est le représentant résident de la Robin, Pipon et cie à Paspébiac. Il y établit le centre de ses activités et construit des claies pour le séchage du poisson. Ouverture du poste de Percé

Dès les années 1770, Robin expédiait en Espagne et au Portugal plusieurs milliers de quintaux (de 112 livres chacun) de morue séchée, de même que de petites quantités de saumon, de fourrures, d’huile de morue et de bois en Angleterre et à Québec. En échange de ces produits, il importait des marchandises qu’il vendait aux pêcheurs et du sel pour la conservation du poisson. Vers 1770, une société distincte, la Robin and Company, fut formée pour exploiter les pêcheries du Cap-Breton ; John Robin fut placé à sa tête et Charles y avait des intérêts. Dès cette année-là, ce dernier était le représentant résidant de la Robin, Pipon et Cie à Paspébiac, où il établit le centre de ses activités et construisit des claies pour le séchage du poisson. Ouverture du poste de Percé, ou il fait affaire avec des Acadiens.

Patrimoine Paspébiac © 2021 Tous droits réservés.