Back to all Post

Construction du centre communautaire de Saint-Pie-X

Tel que décrit dans la Monographie de Paspébiac:

« À la fin des années 1970, le dessein de construire un centre communautaire dans la paroisse germe dans l’esprit de plusieurs personnes. Cette disposition vient surtout du fait que les associations ressentent le besoin de disposer d’un local pour l’organisation et le déroulement de leurs soirées sociales, de certains rassemblements culturels et de leurs activités régulières. Aux yeux de tous, l’idée d’un centre communautaire est pertinente, cependant, d’aucuns envisagent avec appréhension le paiement de la dette relié à une telle construction. Le 21 janvier 1980, une assemblée paroissiale est tenue à ce sujet. Au terme de cette réunion, il est décidé de pousser plus avant le projet et de former un comité responsable de la construction. Les personnes élues sont: Vital Parisé, président; Gilbert Duguay, vice-président; Lina Maldemay, secrétaire; Rose-Marie Aspirot, et Thérèse Parisé, conseillères; Elie Horth et Valmont Denis, conseillers. Peu après, un comité de finances est créé: Yvonne Joseph, Marie-Claire Labourdette, Pierre-Léon Parisé, Léonce Horth, Donat Parisé en font partie. L’emplacement du futur établissement cause problème. Après bien des discussions et démarches, les membres organisateurs obtiennent de la Fabrique le terrain situé au sud de l’église pour la somme symbolique d’un dollar. En peu de temps, le projet se réalise à la grande satisfaction de bien des gens. La première soirée dansante a lieu le 14 décembre 1980 et la bénédiction du centre le 4 octobre 1981. À l’heure actuelle, les craintes financières exprimées antérieurement se sont dissipées. Les comités responsables continuent toujours leur oeuvre. Cet édifice très fonctionnel comprend un local pour le Club de l’âge d’or et le cercle des fermières, ainsi qu’une grande salle avec mezzanine pouvant loger au-dela de 400 personnes. »

Patrimoine Paspébiac © 2021 Tous droits réservés.