Back to all Post

Grands feux de forêt

Dans le Daily Columnist de 1909, on mentionne que des grands feux de forêts atteignent Paspébiac le 15 juin.

On en parle également dans le Paper Trade Journal :

Puis, selon le journal La Patrie, 15 juin 1909: »

La nouvelle provient de New Carlisle, le long de la baie des Chaleurs.

Les feux de forêt font rage dans le comté de Bonaventure, en arrière des municipalités de Gascon, Port-Daniel, Shigawake, Saint-Godefroy, Paspébiac, New Carlisle, Bonaventure, New-Richmond. Pour des centaines de milliers de piastres de bois ont été détruits.

Un colon, ayant brûlé des «abattis» en temps défendu, a donné naissance à ce terrible incendie. La forêt n’est plus que ruine et désolation sur des milles et des milles.

Les réserves de MM. Starrack, de New-Richmond; Delava, de Irish Town; Brière, de Saint-Godefroy; et celle de M. le curé Duret, de Paspébiac, sont complètement détruites. De grandes quantités de billots, coupés l’hiver dernier, et amoncelés en divers endroits, ont été également détruits. Les pertes de ce seul fait seraient considérables.

James Day, William Henry, The Tracadie Lumber Co., Elzéar Bourdages, sont ceux qui subissent les plus lourdes pertes. La raison sociale Leclaire & Daigle perd plusieurs milliers de piastres.

Les scieries de la Tracadie Lumber Co. Ont été détruites. La Edward & McLean Lumber Co. a aussi subi de lourdes pertes. Le feu a détruit la réserve de colonisation Mercier, bien qu’elle s’étende sur quarante milles, sur trente et cinquante de large.

Plusieurs maisons et granges de colons ont été détruites. Plusieurs colons ont failli perdre la vie après avoir perdu tout ce qu’ils possédaient. C’est le feu de forêt le plus terrible qui ait encore visité la région.

Louis Cormier, de Saint-Alphonse, s’est noyé en descendant un train de bois sur la rivière Bonaventure. »

(Source: Jean Provencher)

Patrimoine Paspébiac © 2021 Tous droits réservés.