Back to all Post

La marine française capture trois navires qui revenaient de Paspébiac

Selon la biographie de Charles Robin sur le Dictionnaire biographique du Canada:

« En mai 1794, la marine française captura avec leur cargaison trois de ses navires qui revenaient à Paspébiac. À l’automne, un navire transportant 4 900 quintaux de poisson séché fut pris au large de l’Espagne. De plus, la guerre créa une pénurie de transporteurs maritimes (à laquelle il put faire face grâce à son chantier de Paspébiac) et fit obstacle à ses navires qui devaient se rendre aux points de vente pendant la haute saison. Plus tard, elle ferma à Robin ses plus importants débouchés, l’Espagne et le Portugal, mais il réussit à s’en créer d’autres, temporaires, en Nouvelle-Angleterre et dans le Bas-Canada. En fait, il put maintenir ses exportations aux niveaux d’avant-guerre, c’est-à-dire exporter rarement moins de 13 000 quintaux par année. »

Source: http://www.biographi.ca/fr/bio/robin_charles_6F.html?print=1

Patrimoine Paspébiac © 2021 Tous droits réservés.