Back to all Post

Nicolas Denys décrit le processus de salaison de la morue

Le 17e siècle s’amorce sous le signe de l’attrait des fourrures, dépêchant plusieurs curieux sur notre territoire. Toutefois, les pêches continuent d’avoir la part belle de l’économie de la métropole. Nicolas Denys est l’un des premiers à parler formellement de Paspébiac et du processus de salaison dans son importante œuvre Description géographique et historique des costes de l’Amérique septentrionale parue en 1672 : « un cap que l’on nomme le petit Paspec-biac : il y a une rivière où les chaloupes se mettent à l’abry lorsqu’ils viennent faire leur degrat du grand Paspec-biac qui est à quatre lieues de là. »

Patrimoine Paspébiac © 2021 Tous droits réservés.