Back to all Post

Nouveau voyage de Charles Robin vers Paspébiac pour pêcher, acheter du bois et des fourrures aux Acadiens et aux Amérindiens. Construction d’un poste de pêche à Paspébiac

Nouveau voyage de Charles Robin vers Paspébiac pour pêcher, acheter du bois et des fourrures aux Acadiens et aux Amérindiens. Selon l’article « Un patrimoine culturel contre vents et marées », on dit qu’il érige une habitation et un dépôt de marchandises sur le barachois.

Patrimoine Paspébiac © 2021 Tous droits réservés.