Back to all Post

Ouverture à la colonisation de Saint-Jogues

Selon Toponomie Québec, la crise économique mondiale des années 1930 pousse le clergé et les gouvernements de Québec et d’Ottawa à encourager un retour à la terre. Ainsi, la colonisation du haut du canton de Hope, dans la baie des Chaleurs, se fera à partir de 1930, alors que 52 colons s’y établissent dont 22 proviennent du diocèse de Chicoutimi et les autres venant des villages voisins de Paspébiac et de Saint-Godefroi. En 1937, la population de la mission de Saint-Jogues est de 300 personnes.

Patrimoine Paspébiac © 2021 Tous droits réservés.